La revengeance des duchesses

Duchesses Carnaval Québec

Dernière Publication…

Hé oui ! C’est déjà la fin de La Revengeance des Duchesses 2011 ! Ce samedi, sera couronnée la reine de cette année et bien sûr, tu y es invité toi avec toute ta ville ! Ainsi va donc se terminer cette belle visite de Lévis… Mais je tenais tout de même à te spécifier que tu reviens quand tu veux : dis-moi quand et je te ferai faire une autre visite ! Il te reste tant à découvrir de ma belle ville que j’aime !

Lévis c’est rempli d’activités comme ces nombreuses magnifiques pistes de ski de fond, sans parler du Paraski où tu peux glisser sur la neige grâce au vent ! Tu as aussi accès à des courses de chiens : pas moins de 4 endroits offrent ce magnifique divertissement. En été, il y a le parachute, la montgolfière, le kayak, l’équitation, la randonnée, sans oublier notre magnifique piste cyclable longeant le fleuve !

Il y a aussi malheureusement (ou heureusement pour la photographe en moi) la raffinerie Ultramar.

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Mon beau Lévis se donne des airs d’artiste : plus d’une dizaine de galeries d’arts dont une magnifiquement belle à L’Anglicane, lieu où l’on peut d’ailleurs voir de nombreux spectacles.

Duchesse de Lévis

Lévis, c’est aussi une architecture variée.

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

C’est aussi de l’agrotourisme, tant pour les fermes, les fromageries que pour la traditionnelle cabane à sucre. À noter aussi pour toi, qui est végétarien comme moi, qu’il se trouve à Lévis une entreprise appelée « Les Cuisines Fol-Âtre » qui va te faire déguster les richesses de la terre, sans viande. Il y a aussi le Resto Délice dont je n’ai pas eu le temps de te parler mais juste pour leur look en constante évolution, ça vaut la peine d’y aller !

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Finalement, Lévis est rempli d’histoire et l’été, un guide peut te faire remonter le temps et t’expliquer pourquoi Lévis est si beau ! Il y a aussi le Lieu historique national du Canada du chantier A.C. Davie juste en sortant du traversier.

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Bref, mon beau Lévis c’est la campagne urbaine où la tranquillité se mélange à merveille avec la panoplie d’activités qui s’offre à toi, en plus d’être à 15 minutes de Québec et de posséder la plus belle des vues !

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

J’ai hâte de te revoir ! D’ici là, continue de voter jusqu’à ce samedi !

P.S. : Si tu veux continuer de suivre ma vie en images, rends-toi

ici pour un condensé

Ici pour un « allongé »

Et finalement ici si tu veux me contacter ! llama-ryon@live.fr

P.S.2 : Merci aux organisateurs et organisatrices du projet, c’est une expérience magnifique et je t’encourage à t’inscrire pour toi aussi être duchesse ou duc de 2012 !

14!

Aujourd’hui, je vais te faire redescendre la rue Saint-Laurent, mais, juste avant, photographie l’endroit où tu te trouves parce que dans quelques mois, les constructions débuteront ! Oui, oui, ici un pont va naître ! Pont entre mon magnifique duché de Lévis et le duché de Beauport. Le tout reliant aussi la magnifique île d’Orléans et libérant les Québécois du trafic! Je t’entends déjà remercier l’existence de ce magnifique pont ! Terminée l’heure de route pour aller à la chute Montmorency et le trafic du pont à deux voies pour aller te cueillir une pomme à l’île! Par contre, pour ce faire il te faut évidemment voter pour Moi-même ou Vanessa Bell, duchesse de Beauport, afin que nous soyons doublement couronnées Reines et ensuite bâtir ce pont.

Duchesse de Lévis

Puis continue ta route tout en observant le magnifique panorama qui est devant toi.

Duchesse de Lévis

Tu vas aussi croiser l’escalier rouge de Lévis, très célèbre et populaire le soir de la Saint-Jean-Baptiste. Juste à côté, se trouve un magnifique restaurant, l’Escalier, que je te conseille de visiter et qui vient tout juste de rouvrir après un congé des fêtes bien mérité !

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Donc je te laisse retourner prendre le traversier, saluer Robert au temple de la Paresse, que je t’ai déjà présenté, et apprécier ta croisière lévisienne!

À bientôt !

post 13!

On a déjà presque terminé le tour de Lévis, version raccourcie!… Je te fais donc continuer ta route sur la rue Saint-Joseph, jusqu’à ce qu’elle devienne Saint-Laurent. Devant toi va alors se dessiner une grande tour blanche : c’est la vie. Bon ça peut te sembler confus, mais je vais t’expliquer !

Duchesse de Lévis

Tu vois l’espèce d’hélice qui tourne tout en haut ?… Bon et bien c’est le même principe que ces boîtes à musique que tu « crinques » pour qu’elles chantent ou ces robots qui, lorsque tu tournes la manivelle, s’activent jusqu’à ce que le mécanisme s’arrête. Bien, c’est exactement la même chose qui se produit ici : cette tour, c’est elle qui fait tourner la terre et fait en sorte que la vie continue partout dans le monde; elle est reliée au centre de la Terre. Au-dessous d’elle, il y a « L’ingérable » Pub Urbain de Lévis qui est, sans aucun doute, très chouette, mais encore plus lorsqu’on sait que c’est eux qui veillent au bon fonctionnement de la tour et qui s’occupent d’activer le mécanisme avant qu’il ne s’arrête. Tu vois que Lévis c’est bien plus que tu pensais ! Allez, va voter !

Duchesse de Lévis

Aujourd’hui, je te fais descendre la rue Monseigneur Bourget jusqu’à la rue Saint-Joseph…

Tu vas tourner à gauche et poursuivre ta route sur cette magnifique rue parsemée de petites chapelles, appartements colorés, typiques lavoirs et ressourceries dignes du Vieux-Lévis. Bref, rince-toi l’œil jusqu’à ce que la rue forme un « Y ».

Devant toi une maison blanche plutôt vieille qui n’a jamais été retouchée ou presque. Je ne sais pas si tu as déjà entendu parler de « la Corriveau » ?… Son premier époux décédé subitement avait fait courir plusieurs rumeurs dans Bellechasse où elle habitait en 1749. Certains disaient qu’elle aurait versé du plomb bouillant dans son oreille pour le punir de son libertinage… Puis, elle a eu un second époux qui, quelques mois plus tard, est décédé à son tour : il a été retrouvé dans un enclos à chevaux, la tête écrasée.

Le père de Marie-Josephte Corriveau, ayant été se dénoncer pour sauver sa fille, fut condamné à mort et cette dernière fut marquée au fer d’un « M » pour meurtrière et condamnée à 60 coups de fouet pour complicité. Ces sentences n’ayant jamais été respectées, le père alla se confesser et avouer que sa fille était coupable. Marie-Josephte a avoué avoir tué son dernier mari à coup de hache ; elle a été tuée et exposée dans une cage après sa mort.

L’endroit d’exposition : ici, où tu te trouves ! Hey, oui, dans ce temps-là, on exposait les corps morts !… Elle est restée là assez longtemps jusqu’à ce que les habitants de Lévis se plaignent d’entendre des grincements de fer et autres bruits venant de là. L’histoire est vraie, en 1840, lors de l’agrandissement du cimetière, on retrouva ladite cage avec des os à l’intérieur à l’endroit où on l’aurait enterré à la suite de ces plaintes.

Je te fais faire un peu de chemin…

Ensuite, je te fais faire un peu de chemin; fais travailler tes cuisses, tes pieds pis tout le « kit » ou paye-toi un taxi ou, encore mieux, notre combien efficace transport en commun (ici, on doit lire du sarcasme) pour te rendre sur le Boulevard de la Rive Sud! D’abord avant de partir, appelle au Sushi d’Éli pour commander ce que tu vas aller chercher!

Attention. Amateurs de sushis, soyez avisés que ce sont les meilleurs de tout le Québec, ne soyez pas surpris de jubiler pendant votre repas. Comme entrée, sushis pizzas sont de mise : galette de riz frit, fromage à la crème, saumon fumé, confit d’oignon, avocats, mangues, etc., etc., etc. Bref un délice ! Ensuite, que vous soyez plus du type à la carte ou au choix du chef, vous ne serez pas déçus, tout est bon !

Duchesse de Lévis

À noter, pour la Saint-Valentin, un menu tout spécial, des plus luxueux et original, vous sera offert : saveur à l’eau de rose, Grand Marnier, sésame. On a hâte de goûter ! Mot d’ordre : Réservez tôt ! Malgré que ce soit un restaurant seulement de « take out », les commandes affluent sans arrêt tous les jours donc si vous voulez être sûrs de pouvoir vous délecter sans cesse à l’heure désirée, il faut appeler !

http://sushi-deli.com/

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Maintenant, une autre petite marche s’impose; tu n’as qu’à descendre la rue Monseigneur Bourget, tu arriveras dans un cratère de Lévis. Cet endroit c’est le Parc de la Paix et nous à Lévis, on a un avion qui n’a pas réussi à décoller !

Duchesse de Lévis

Il a pourtant essayé, mais, on ne sait pas pourquoi, il s’est arrêté en plein milieu de son décollage, comme ça ! Les lois de la gravité étaient « toutes fourrées ». Bref pour être sûrs que l’avion ne s’écroule pas un jour, ils ont mis un pied sous l’avion. Pour l’instant, il ne sert à rien, l’avion continue d’être gelé là.

Duchesse Lévis

Puis, juste en face, on retrouve notre super centre de ski, que l’on appelle bien tendrement, le mont Cailloux ! Sans blague, c’est quand même là que tous les petits skieurs de Lévis ont appris; il paraît même que certains athlètes célèbres viennent s’y divertir et observer tranquillité de notre belle ville !

Duchesse Lévis

Aujourd’hui, je te parle encore d’histoire lévisienne!

Nous sommes comme ça nous autres à Lévis, remplis d’histoires!

Juste en face d’où tu te trouves, à droite, il y a l’église Notre-Dame, possédant un des plus gros orgues du Québec, construite en 1850 par Mgr Joseph-David Déziel.

Duchesse de Lévis

Puis, si tu continues sur cette rue un peu plus loin, tu aperçois le Collège de Lévis, là où Alphonse et toute ma famille ont étudié, une bâtisse aussi crée par Monsieur Déziel.

Duchesse de Lévis

Monseigneur Déziel, c’est le fondateur de Lévis en 1861. C’est d’ailleurs cette année que l’on fête le 150e de Lévis (c’est tu pas une bonne raison de voter pour moi ?) en plus de ça, c’est le 375e de la Seigneurie de Lauzon et le 10e de la nouvelle ville de Lévis. Plusieurs célébrations ont lieu pour fêter le tout, dont Le Grand Rassemblement Familial que je te présente ici en photographies. Pour en savoir plus : http://www.celebrationslevis2011.com/

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Si tu continues ta route, tu vas voir la plus magnifique des bibliothèques, construite dans une ancienne chapelle, la bibliothèque Pierre-Georges Roy.

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Pour terminer, je te fais descendre la rue jusqu’au dépanneur avec une enseigne jaune où nous, étudiants, allions dépenser tous nos sous en bonbons durant les pauses. Maintenant au Tout Près, c’est une autre sorte de bonbons qu’on y trouve, c’est dans ce petit local qu’on découvre le plus grand choix de bières de tout Lévis! Recevant des dizaines de nouveaux goûts chaque semaine, c’est un arrêt houblonné où tu te dois d’arrêter.

Duchesse de Lévis

La semaine dernière, je suis allée visiter de grandes dames.

J’avais entendu des rumeurs concernant le grand dévoilement d’une reine qui avait lieu dans un centre d’accueil lévisien. Ce couronnement qui est la tradition depuis 5 ans, faire renaître les duchesses au sein de cette micro-ville.

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Voici des paroles entendues parmi les duchesses :

« Je leur ai demandé de me mettre du rouge ça fait ressortir mon teint »

« Pouvez-vous lui descendre un peu sa couronne, elle est haute ! Voilà, c’est mieux comme ça»

« Allez, posez moi, profitez en ! »

Duchesse de Lévis

La fierté d’être duchesse était palpable, encore plus lorsque Bonhomme est apparu ! « Mes duchesses ! » qu’il disait ! Mme Léona Rhéaume a été élue Reine, mais juste la visite de bonhomme en avait ému plusieurs !

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Bonhomme, elles l’ont vu naître et c’est spécial car peu importe leur condition et situation de vie, elles s’en souviennent et lui ont toute déclarée leur amour.

Duchesse de Lévis

Duchesse de Lévis

Bref Bonhomme a su en charmer plusieurs dont moi-même, duchesse de Lévis !”

Duchesse de Lévis

Célébrités de Lévis

Aujourd’hui, je vais te parler de deux célébrités québécoises venant de Lévis. Redescends jusqu’à la rue Bégin, ensuite va jusqu’à la caisse Desjardins sur la rue Guenette et tourne à gauche. Au bout de cette rue, au coin de mont Marie, se trouve la maison d’Alphonse Desjardins.

En 1854, Alphonse est né, huitième d’une famille de quinze enfants. Il fait ces études au Collège de Lévis et est, par la suite, journaliste pour l’Écho de Lévis. Il a ensuite épousé Dorimène, la magnifique femme derrière l’homme. Alphonse publie ensuite son propre journal « L’Union Canadienne » et enseigne la sténographie.

En 1900, Alphonse fonde la première caisse Desjardins avec sa collaboratrice, Dorimène et le premier dépôt de 10 sous. Ensuite, voyages aux États-Unis pour fonder 8 autres caisses en 1904. Dix ans plus tard, on comptait déjà plus de 100 caisses Desjardins. Le but d’Alphonse était d’aider la classe ouvrière à avoir une meilleure qualité de vie. C’est donc dans cette maison blanche dans le coin où tu te trouves que tout a débuté. Là où Alphonse et Dorimène accueillaient leurs premiers membres de la Coopérative Desjardins.

Mon père à moi s’appelle Jean-Benoît, son père à lui, Alphonse (non pas celui dont il est question, par contre), son père à lui, Raoul fils de monsieur Alphonse Desjardins et madame Dorimène Roy. Cet homme et cette femme, c’est ma fierté, c’est mes ancêtres, ma famille, de beaux êtres vrais.

C’est le 31 octobre 1920 que grand-papa Alphonse décèdera des suites d’une maladie. Dorimène, elle, quittera le 14 juin 1932, dans l’ombre. Dès le lendemain, le Journal du Québec écrivait : « un deuil pour le Canada français, car elle aura été assurément l’une des femmes les plus au courant de la question économique considérée du point de vue social » puis les honneurs pour cette magnifique gestionnaire suivront.

Grand-Maman Dorimène, Grand-Papa Alphonse, mes yeux sont pleins de larmes d’amour pour vous et votre détermination.

Lévis…

Continue ta route en montant la côte du passage et en passant sur la rue Bégin,  rue célèbre de Lévis dont je ne te parlerai pas vu sa popularité, mais je te conseille d’y faire un petit tour!

Rendu au coin de la rue Saint-Thomas, où se trouve l’excellent restaurant La Poule, tu vas sans aucun doute remarquer l’immensément disgracieux mastodonte projet Jazz.

L’ancienne école où moi, Duchesse de Lévis, je suis allée s’est changée en bâtisse carrée contemporaine, beaucoup trop grosse pour le coquet quartier et ne respectant aucunement le style du Vieux-Lévis. Comme si on avait pris cette bâtisse et qu’on avait poussé pour réussir à la faire entrer dans ce tout petit trou qui, avant, était aussi un terrain de jeu pour les enfants. Là-dessus, mon cher Lévis, tu m’as déçue.

S’il te plait, Lévis, essaie de ne pas faire d’autres erreurs de ce genre… je te laisse la chance de te reprendre en annulant complètement le projet RABASKA.

Ensuite après avoir toi aussi constaté avec désarroi ce panorama lévisien détruit, continue à monter cette côte pour arriver… à la maison au milieu de la rue !

Oui oui oui!  Comme la chanson de Madness, inspirée de mon beau duché ! Paraît-il que c’était la première maison construite dans Lévis et tout le reste de la ville s’est construit autour de cette maison.

“La traverse, suite…”

Maintenant, retournons à notre Vieux-Lévis ; donc toujours aux alentours de cette chère traverse de Lévis, on retrouve une nouveauté ici, le Barbacoa. Comme tu pourras le constater, design impeccable à l’intérieur.

Tout tourne autour du thème de la grillade : dessins de feu sur les banquettes, bancs en bois, écriture costaude et néons de forme animalière. Restaurant que toi, carnivore, te délectera autant pour emporter que pour manger sur place.

À noter, le local voisin est à louer !

Si tu continues dans cette direction, juste en face, il y a une grosse bâtisse grise. Regarde un peu plus bas, au premier étage, “Le Corsaire”, que ça dit.

C’est notre micro brasserie à nous, Lévisiens. Ici, tu peux goûter le talent avec plus de 9 bières fabriquées dans ce même local, grignoter pizza fine, nachos et bien sur, jouer aux dards ! C’est d’ailleurs ici que nous, duchesses, allons venir festoyer lors de notre tournée des bars ce vendredi entre 20h et 21h !

Pour terminer aujourd’hui, je te fais monter une partie de la côte du Passage jusqu’à la bâtisse qui ressemble au palais d’Aladdin.

La Terrasse, comme on l’appelle, est visible de loin. C’est de là que moi, Duchesse de Lévis, je peux veiller sur mon duché et constater sa beauté.