La revengeance des duchesses

Duchesses Carnaval Québec

Qu’est-ce que Mijote une Duchesse? 2

Ou comment passer le temps les jours froids d’hiver dans une maison centenaire de Saint-Roch!

Comme l’hiver est synonyme, certes de soupes, mais aussi de belles viandes rôties ou mijotées, voici une jolie recette de Rosbif qui, je l’espère, saura vous mettre du baume au cœur, mais surtout embaumer votre cuisine.

Rosbif Saint-Rochois à la bière accompagné de Pommes de terre pilées au fromage et aux champignons façon duchesse. Lire la suite »

Qu’est-ce que Mijote une Duchesse ?

Ou comment passer le temps les jours froids d’hiver dans une maison centenaire de Saint-Roch!

Une duchesse de carnaval d’hiver après ses journées au froid aime bien se réchauffer le cœur et l’estomac avec des petits plats réconfortants! Ce qu’elle aime surtout, c’est utiliser les produits de son quartier et leur donner une seconde vie.

Soupe à l’oignon gratinée à la mode marquise et son croûton de pain saint-rochois

Pour environ 4 personnes

Ingrédients Lire la suite »

Horaire de la tournée de Zinc de la Duchesse de St-Roch

Dans le but de visiter les gens qui vivent, travaillent ou visitent Saint-Roch, j’irai, certains jours de la semaine, prendre l’apéro dans certains bars du quartier, entre 5 et 7 heures. Voici les bars où je me rendrai cette semaine :

Mardi 2 février : Le Cercle – Les Mardis Tapas

Mercredi 3 février : La Barberie

Jeudi 4 février : Les Salons d’Edgar

Vendredi 5 février : C’est le Saint-Roch d’Or et j’y serai!

*** Attention cet horaire est sujet aux changements, surveillez ma page Facebook ou ce blogue pour les changements de dernière minute.

Duchesse de St-Roch

Profession, hobbies ou autres? : Libertine dès ma première heure,  je vis pour le plaisir, la folie, le savoir et la diversité. Écrivaine dans l’âme, mon passe-temps favori est de jouer avec les mots et la syntaxe, mais aussi de lire de grands penseurs tels que Dumas, Sade, Beigbeder, Nothomb . J’aime écrire et lire, certes, mais j’aime aussi manger, cuisiner, boire, danser! J’aime la fête! Nomade dans le cœur (et un peu hyperactive), je bouge beaucoup, voyage. Et tellement d’autres choses. Généraliste et passionnée en tout genre, j’aime les nouvelles expériences, les défis. J’exprime ma liberté!

Quelle est votre couleur rose préférée? : En réalité, je ne suis pas fan du rose. Désolée de détruire vos idées préconçues sur la femme de noble naissance. Mais si je devais choisir entre toutes les teintes de rose (du rose nanan sucé longtemps au vieux rose type chambre des maîtres années 90), je choisirais le rose que laisse une trace de vin sur une nappe blanche après un bon repas.

Quel est le meilleur film de princesse que vous ayez vu? : Princess Bride, pour l’aventure, les décors en cartons, les énigmes, les géants, la vengeance! Que j’aimerais partir en mer avec par un beau pirate plein d’esprit (sans moustache par contre!)! En fait, j’aimerais mieux être une Princesse Pirate, — plutôt qu’une princesse en détresse incapable de se sauver elle-même et d’éviter un mariage forcé…

Quelle femme représente pour vous la top des tops et pourquoi? : Une top des tops…. Difficile à dire, il y a bien des femmes que je trouve belles, intelligentes, pleines d’esprit et de talent. Mais disons qu’un mixte de Amélie Nothomb (son esprit, sa bizarrerie, ses mots), Angelina Jolie (son corps, ses tatouages, son attitude et surtout son homme!), Gwen Stefanie (pour son style, son audace, son côté mauvaise fille), Carla Bruni Sarkozy (pour sa montée au pouvoir, son audace, sa douceur d’apparence et sûrement pas pour son homme) et Élisabeth 1re (pour sa couronne, sa volonté, son pouvoir, son indépendance) ça pourrait être une top des top.

Votre talent caché? : Un talent caché… je le garde secret! Ma part de mystère! Quoique je ne cache pas que je sais me défendre au sabre et à l’épée…  Attention à ceux qui tenteraient de m’occire!  Mais, un talent non caché (au nombre de gens qui aiment s’inviter chez moi, je commence à penser qu’il est assez connu) c’est ma facilité à marier goûts et saveurs! Il est aussi connu que je me débrouille avec les mots, mais bon ça paraît moins bien lors d’une fête!

Quand vous étiez enfant, vous rêviez de devenir… : Une danseuse, pour le plaisir de bouger, le spectacle et surtout pour la musique. On attise bien des feux par la danse… Et j’aime attiser les feux!

Que seriez-vous prête à faire pour devenir LA Reine? : Tellement de choses en sommes, mais comme j’aime garder une part de mystère (et qu’il faut bien que stratégiquement, je ne dévoile pas, comme les méchants de James Bond, mes plans avant qu’ils ne soient accomplis…), vous le verrez bien… Mais je prévois du plaisir! Peut-être de la douleur, mais tout sera fait avec plaisir et dans la liberté d’esprit!

Let’s Roch!

Saint-Roch, c’est mon palais des délices, l’endroit où j’exprime, chaque jour, ma liberté. Venez, regardez-le avec mes yeux, vivez-le à ma manière, un instant.

Son passé ouvrier, ses heures de gloire, Saint-Roch les a cachés sous un toit durant des années. Maintenant, il est de nouveau à l’air, libre. Il se reconstruit, mélange les vieux immeubles et l’architecture urbaine moderne avec un étonnant succès. Et ne croyez pas que je parle seulement de la rue Saint-Joseph. Allez voir au coin de La Chapelle et de la Reine! Des demeures centenaires (j’en habite une… pas trop loin), il y en a plus d’une dans le quartier. Il s’agit de regarder et de s’aventurer dans les rues, de marcher.

Marcher Saint-Roch, c’est des ballades toujours nouvelles et des parcs sympathiques au coeur du brouhaha de la ville. Faites le test! Marchez le Parc de la rivière Saint-Charles – côté Saint-Roch, évidemment – du Palais de Justice au Parc Victoria. Québec vue de l’intérieur, c’est magnifique! Vous pourrez continuer jusqu’à l’autre bout de Saint-Sauveur si vous voulez… Je vous ne vous en voudrai pas, la duchesse de ce coin-là c’est une bonne copine à moi!

Une petite faim? Une grosse soif? Dans le quartier, on peut goûter de tout, et du bon! (Et moins cher que d’autres coins de la ville…) Des bistros sympathiques, des gargotes à kebab, mais de la grande bouffe aussi! Puisqu’il est encore tôt, trouvons-nous un coin pour quelques tapas! On peut les manger sur place au rythme de la musique du groupe en concert ou bien… On prend quelque chose pour emporter, je connais une microbrasserie qui a la plus belle terrasse du quartier et qui propose 16 fûts de bière maison!

Allez, ça va, on en a goûté quelques-unes, il faut reprendre la route! La route, quand on vit à Saint-Roch, c’est à pied que ça ce fait! Tout, totalement à pied (à moins de bosser en banlieue, mais encore là, on est toujours dans le sens contraire de la circulation). Saint-Roch c’est certes la diversité, le plaisir de la table et de la fête, un quartier à la mode, mais c’est aussi cette proximité de tout : épiceries, poissonnerie, le marché du Vieux-port, le marchand de vin, les petites boutiques maghrébines, les boutiques de chaussures, le coiffeur, le cinéma et j’en passe! Même les bains de soleil sur les Plaines sont à une montée et une petite marche de distance!

Tiens, on arrive près de chez moi (ce n’est jamais très loin). Mes voisins? Bien y a la famille Tremblay et les Ngyuen, le couple de Montréal, deux jeunes fous du Web qui vivent en 3D. Y a aussi monsieur Paul, qui sourit tout l’temps mais travaille pas souvent. C’est vrai, il tend la main parfois mais, quand il m’a aidée à pelleter mon perron l’an dernier, il m’a rien demandé. Puis, il y a les ti-culs qui jouent au foot ou au hockey dans la rue ou qui sonnent à la porte avant de se mettre à courir en laissant le plus jeune (et plus petit), seul, devant ma porte! C’est ça aussi, je crois, la vie de quartier!

Décidément, Saint-Roch, c’est l’endroit que j’ai choisi pour exprimer ma liberté, avec des gens comme moi qui exprime la leur. S’il faut de tout pour faire un monde, Saint-Roch est donc un monde en soi. Et raconter un monde c’est un peu long… prenons un raccourci : rendez-moi visite, cet hiver, je vous ferai découvrir une partie de notre ville, l’endroit ou je vis, mon p’tit palais à Québec!

Exprime ta liberté, Let’s Roch !

Légendes urbaines de coin de zinc et de rues

La vie de Marquise d’Épicure a toujours eu plusieurs avantages : beaucoup de temps libre pour prendre du plaisir, écrire, lire, s’amuser. Et écouter les histoires de mes compagnons de table, d’attente de lumière piétonne ou de zinc. Depuis que j’ai cessé d’être une duchesse errante et que je me suis installée à Saint-Roch (suite à une histoire de barman), je découvre que Saint-Roch déborde de légendes de coin de zinc : plusieurs se plairont à vous dire que je suis crédule, surtout quand j’ai bu,  mais pourquoi les gens me raconteraient n’importe quoi? Surtout mes sujets Saint-Rochois. Les mecs y sont beaux à Québec, le barman n’a pas menti ce jour-là! Lire la suite »

Il était une fois Saint-Roch

Il était une fois, une ville. Elle avait en sont centre un Cap de diamant sur lequel dominait, majestueux et hôtelier, un château ayant, racontaient certaines langues très mal informées, appartenu à un dénommé Front de Naque. Lire la suite »