La revengeance des duchesses

Duchesses Carnaval Québec

Vous voulez voir la duchesse de Limoilou?

Rendez-vous au Bal du Lézard ce vendredi 12 février en 5 à 7!

1059, 3e Avenue, Limoilou


Ruelle pirate

Un autre samedi matin à regarder à travers la « baywindow », j’observe la ruelle. Bientôt, les cordes se rempliront de (—linges—) pendouillant qui suivront le vent. Vent du nord, de la forêt, vent du sud, du fleuve, vent d’ouest de Lire la suite »

Duchesse de Limoilou

Profession, hobbies ou autres? : Faire des bulles dans un des beaux grands parcs de LIMOILOU, étendre du rose fluo et du vert avec des brillants sur une toile, faire un moon walk sur la glace (bin quin, c’est bin plus facile de même, pas conne la fille, pas conne du tout…), jaser avec un monsieur que je ne connais pas au casse-croûte Chez Pierrot.

Quelle est votre couleur rose préférée? : Rose fluo. Ayant été élevée à la dure entourée de mecs, et d’une mère qui m’a offert à mon deuxième anniversaire un garage Fisher Price, mon trippe rose s’est exprimée un peu trop tard, et donc à la puissance 10 !

Quel est le meilleur film de princesse que vous ayez vu? : Peau d’âne restera pour moi un grand classique. Pôv tite fille qui se réfugie en dessous d’une peau d’animal toute crottée, qui se pique le doigt en essayant de croquer dans une pomme empoisonnée, et qui finalement se retrouve avec une queue de poisson! Ayoye, faut vraiment être faite forte.

Quelle femme représente pour vous la top des tops et pourquoi? : Jane Birkin pour avoir enduré Serge et Carla Bruni pour endurer Sarko.

Votre talent caché? : Peinturlurer les ongles de mes copines dans l’autobus. Vous essayerez ça pour ouére, c’est technique en ta…

Quand vous étiez enfant, vous rêviez de devenir… : Reine du Carnaval voyons donc ! À mon dixième anniversaire, il m’a parlé, je l’ai entendu, c’était lui, Bonhomme! Une force inconnue a alors envahi tout mon être. Je me suis mise immédiatement et incessamment à fabriquer des bougies, des milliers, et des milliers de bougies. À mon dix-septième anniversaire, un an avant que je puisse poser ma candidature officielle, shlack, on remplace les duchesses par des clowns, ces imposteurs!!! Depuis ce temps, mes bougies croupissent dans un carton et attendent patiemment que leur règne vienne, amen!

Que seriez-vous prête à faire pour devenir LA Reine? : TOUT! Je suis même prête à déchirer la robe des autres filles cinq minutes avant le bal et faire des guenilles avec, ahahahahahaha, craignez-moi!

Limoilou

Limoilou c’est les contrastes. Du faux Elvis stationné sur la troisième rue au pire granole de la 14ième avenue, du pain bio chèvre et pamplemousse, au gros Gadoua mou tout blême à une piasse et trente, du hot-dog steamé à la baguette brie, mangue, basilic.

Limoilou c’est du Éric ET du Pierre Lapointe qui s’échappent en stéréo des fenêtres grandes ouvertes des appartements. Un milieu de vie qui vibre au son du hip-hop ET du métal. Un Meuble Croteau, une boutique d’artisanat où l’on tresse les fonds de chaise en babiche, un luthier et un Instant comptant qui vend quarante guitares électriques merdiques.

Un quartier où la faune urbaine est la plus diversifiée de Québec: étudiants, jeunes familles, vieux loups de St-Pascal, immigrants. Limoilou a vu grandir les cheminées de la Daishowa ET Sylvain Lelièvre. Limoilou a ses ruelles et ses parcs qui rendent la vie encore plus belle, ses gros arbres qui nous font oublier l’incinérateur, ses pistes cyclables qui serpentent la rivière St-Charles jusqu’au fleuve pour mieux respirer l’air du large. Limoilou, c’est la vraie vie, la joie et la tristesse, l’excitation et l’ennui, le divertissement et la monotonie. Limoilou, j’t'aime, j’t'haïs, je vais et je viens.

Jean-Claude Labrecque, p’tit gars de Limoilou

Entrevue exclusive de Jean-Claude Labrecque pour monlimoilou.com. Retour sur les 50 ans de carrière du cinéaste et son lien avec Limoilou.