La revengeance des duchesses

Duchesses Carnaval Québec

Duchesse de Saint-Jean-Baptiste

Profession, hobbies ou autres? : Regarder les arbres pousser; parader sur la rue Saint-Jean; m’exercer à reconnaître toutes les personnes que je croise sur la rue Saint-Jean; contempler le grand vide intersidéral de l’univers.

Quelle est votre couleur rose préférée? : Vieux rose, comme mon joli divan pas confortable. Mais le confort des yeux vaut plus que celui des fesses!

Quel est le meilleur film de princesse que vous ayez vu? : Le Lac des Cygnes, mais le VIEUX là, pas celui trop propret de Disney. C’était épeurant, y’avait des écureuils qui parlaient et voulaient sauver la princesse et une méchante qui se transformait en toutes sortes d’affaires. Mon cœur d’enfant pleurait lorsque la méchante se transformait en la princesse pour séduire le prince et que la vraie princesse les voyait danser au bal et qu’elle se transformait en cygne qui volait dans le ciel en échappant des larmes de yeux de cygne et que la musique atteignait son apogée : tu tu tu TU TU TU TU!!!!!

Quelle femme représente pour vous la top des tops et pourquoi? : Catherine Pogonat qui pose nue pour l’art… et la TV

Votre talent caché? : Faire n’importe quel drink en une nano-seconde, et le boire à la même vitesse. Slup!

Quand vous étiez enfant, vous rêviez de devenir… : Princesse, Actrice, Écrivaine, Chanteuse… mais Reine ça va faire pareil.

Que seriez-vous prête à faire pour devenir LA Reine? : Du lynchage, du bitchage, une fausse conférence de presse, du lobyisme, un calendrier, soudoyer le Bonhomme Carnaval, inventer une application Iphone.

Saint-Jean-Baptise, le nec plus ultra de la coolitude.

Ceux qui rêvent de devenir cool en déménageant sur le Plateau à Montréal vont-ils enfin comprendre que c’est à Québec que ça se passe, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste?

Firsto, c’est la rue la plus cool jamais inventée par l’homme. Elle se déploie de la côte Salaberry à l’autoroute Dufferin-Montmorency… pas besoin de traverser l’autre bord (aussi appelé : le corridor où il vente en taba…) c’est le Vieux-Québec avec ses attrapes-touristes, sa patinoire pas empêcheuse de tourner en rond pis c’est plattttt!

Deuxio, c’est l’endroit où l’on trouve les gens les plus cool parce que tous les snobs qui essaient de l’être sont déménagés sur le Plateau (ou à Sillery); ici, le monde est relax parce qu’ils n’ont même pas besoin de prouver qu’ils sont cool – c’est inscrit dans leurs gènes et transpire par les pores de leur peau!

Le quartier Saint-Jean-Baptiste vit très bien avec ses contradictions, signe qu’il est de son temps, donc, par le fait même, cool. Du salon de coiffure hype au devant de l’Intermarché où se tiennent les quêteux et musiciens pas en herbe, du sex shop à la boutique de meubles importés trop chers, de l’Église où on va faire sa p’tite prière du dimanche (ou boire illégalement de l’alcool sur le parvis) au bar Le Sacrilège où on peut expier (lire : oublier) tous ses péchés en ingurgitant de la bière pas chère, des épiceries fines fines fines au shish-taouk et à la poutine trop salée, l’heureux mélange est un bouillonnement qui représente bien la caractéristique première du quartier Saint-Jean-Baptiste; y’a du monde vivant qui habite ici, contrairement au Vieux-Québec!

Puis, c’est dans mon quartier que les filles ont les plus belles fesses fermes, à force de monter et redescendre la côte qui fait partie prenante du paysage du quartier. En veux-tu des bénéfices marginaux, en v’là! Ça doit être pour ça qu’il y a des femmes enceintes et des poussettes à chaque coin de rue…

Bref, impossible de vivre dans le quartier sans être contaminé par sa coolitude et ensuite la propager au bon vent. Ça fait plus de cinq ans que j’y habite, imaginez!!